Dépistage du mélanome

Depuis 12 ans se déroule au moment du printemps la journée de dépistage dermatologique. 20 000 personnes environ sont examinées, une vingtaine de mélanomes et des centaines de cancers cutanés moins graves sont diagnostiqués.
Sur 100 000 nouveaux cancers de la peau détectés par an, 8000 sont des mélanomes malins, et 1000 se terminent malheureusement par un décés chaque année. Un dépistage le plus précoce possible est donc nécessaire.

Un partenariat entre l’Institut national du cancer et l’Ordre des masseurs kinésithérapeutes vient d’être lancé.

Des formations sont désormais possibles pour aider les praticiens à repérer les lésions à risque et orienter le patient chez le dermatologue pour une analyse plus approfondie.
Selon Yves Azzopardi, vice-président de l’Ordre : « Il y a 63000 kinés en France : nous aimerions qu’examiner la peau des patients devienne un réflexe pour chacun d’eux ».