M. Jean-Marie CARION: “Le Kinésithérapeute reconnu comme acteur dans les équipes de santé au travail” | CDOMK59

M. Jean-Marie CARION: “Le Kinésithérapeute reconnu comme acteur dans les équipes de santé au travail”

M. J-M Carion vous êtes Kinésithérapeute libéral installé depuis 1968, et vous travaillez en tant que prestataire 12H par semaine chez MCA RENAULT MAUBEUGE
Pouvez-vous nous expliquer le rôle du M-K en entreprise?
Le Kinésithérapeute en entreprise est attaché à l’équipe médicale « Santé au Travail » qui comprend médecins et infirmiers. J’ai un rôle complémentaire dans l’abord de l’opérateur en souffrance, notamment dans la détection de gestes et postures pouvant générer des troubles musculo-squelettiques (TMS). Je réalise des bilans diagnostics visant à faciliter le reclassement des opérateurs par le médecin et apporte les conseils du Kinésithérapeute dans la prise en charge de soins de ville. Il peut être demandé au Kinésithérapeute de participer aux formations « gestes et postures » avec toute la pertinence qui est la sienne et même de mettre en place une « école du dos ». Je travaille également en collaboration avec l’ergonome, sachant que celui-ci doit adapter la machine et le poste de travail à l’homme, et que le Kinésithérapeute une fois ce travail réalisé a pour mission d’adapter l’homme à la machine.
Notre rôle est donc préventif

Comment devient-on MK en entreprise?
Pour moi, c’était l’aboutissement d’une carrière où j’ai beaucoup appris, et cette « vocation » tardive n’était que le résultat de mes expériences passées. Ma présidence de la commission exercice illégal a fait le reste pour éviter qu’une fois de plus nos compétences soient détournées.

Quels sont les secteurs qui recrutent?
De nombreuses entreprises recherchent notre collaboration tant les TMS et les Maladies professionnelles les perturbent dans leur fonctionnement. Mon expérience professionnelle est un cas de figure, je pense qu’il sera intéressant de demander l’avis de mon confrère de TOYOTA VALENCIENNES dont l’approche est un peu différente.

Y a t-il une formation spécifique?
Pas pour l’instant, et je reste à l’entière disposition des consœurs et confrères intéressés. Mais nous travaillons avec les instituts de Formation des MK du Nord de la France à la mise en place d’un DU KINE SANTE AU TRAVAIL. J’ai à ce propos obtenu un encouragement du COMITE MEDICAL DU GROUPE RENAULT pour qu’une telle initiative aboutisse. En attente, il est utile que les MK intervenants en entreprise, demandent leur agrément IPRP (intervenant Prévention des Risques Professionnels) ce qui leur permettra une reconnaissance plus aisée des entreprises qu’ils démarcheront (pour la reconnaissance IPRP se connecter sur: http://www.guide-iprp.fr/enregistrementIPRP.html